Pourquoi choisir l’escalier en feuille de béton (nouvelle technologie béton-plâtre)?

Une technologie rapide = Les escaliers économiques

L'escalier en feuille de béton construit à Genève. Escalier économique en Romandie.

Le tableau suivant vous présente les avantages d’escaliers économiques par rapport à la réalisation d’escaliers traditionnels.

LES AVANTAGES D’UN ESCALIER EN FEUILLE DE BÉTON

DESAVANTAGES D’UN ESCALIER TRADITIONNEL

# Grâce à sa technique de construction, la conception et l’élaboration des dessins techniques permettent une certaine marge d’imprécision qui sera corrigée sur place lors de la réalisation effective.

# Pour concevoir et élaborer les plans d’un escalier traditionnel, la précision des mesures est primordiale. Le droit à l’erreur est maigre et coûteux.

# Le coût de construction est inférieur de 20-30%.

# Les coûts des éléments de coffrage, enduit, travaux de menuiserie et de finition sont plus élevés d’environ 20-30%.

# Les travaux de construction génèrent peu de saleté et de désordre, grâce à la structure légère, les fondations ne sont pas nécessaires.

# Un escalier traditionnel génère beaucoup de gravats, poussière, et saletés lors du bétonnage, décoffrage ou soudage.

# L’escalier est construit à partir d’un béton spécial qui se solidifie en 48 heures

# Le béton sèche et se solidifie en plusieurs semaines.

# Vous pouvez utiliser l’escalier dès 72 heures à compter du début de la construction.

# L’escalier traditionnel n’est pas utilisable avant plus d’une semaine.

# Cet escalier prend beaucoup moins de place qu’un escalier en béton armé, permettant ainsi une meilleure utilisation de l’espace vide sous l’escalier.

# L’escalier est volumineux et lourd.

# Pour la finition, pas d’enduit spécifique préalable ; pose directe de peinture ou autres revêtements (par exemple : bois, pierre, textile, résine synthétique).

# Avant tout revêtement de finition, un enduit spécifique est nécessaire. En outre, les choix de types de revêtements sont limités.

# Revêtu de bois, et de par sa structure épurée, votre escalier ressemble à un escalier en bois, mais sans les grincements et autres désagréments.

# Un escalier en bois sera bruyant et grincera, et un escalier en béton aura une allure massive et lourde.

# Grâce à sa conception légère, l’escalier en feuille de béton n’est pas une surcharge superflue pour la structure du bâtiment.

# La stucture en béton alourdit la fondation.

L’escalier le moins cher sont les escalier en feuille de béton.

Escaliers économiques à Genève. Escalier pas cher à Genève en Suisse.

La conception, l’élaboration des dessin technique ne nécessite que quelques heures, les dimensions sont exactes et l’escalier est visible en 3D. Le montant total des frais est de 20-30% de moins que pour un escalier traditionnel. Les travaux de construction génèrent peu de saletés et de désordre, grâce à la structure légère, les fondation ne sont pas nécessaires. L’escalier est construit à partir d’un béton spécial qui se solidifie en 48 heures. Vous pouvez utiliser l’escalier dès 72 heures à compter de la conception. Cet escalier prend beaucoup moins de place qu’un escalier en béton armé, permettant aisni une meilleure utilisation de l’espace vide sous l’escalier. Il ne faut pas poser un enduit, il suffit de le peindre ou poser un revêtement (par exemple : bois, pierre, textile, résine synthétique). En cas de revêtement en bois, il ressemble à un escalier en bois, mais il n’est pas bruyant, ne grince pas. Sa structure est légère, facile à manipuler, elle n’est pas considérée comme une surcharge superflue pour la structure du bâtiment. Sur demande il est possible de poser un garde-corps d’escalier. La conception de l’escalier est approximative. L’élaboration du coffrage, les éléments de coffrage et le soudage de la structure en métal sont coûteux et prennent beaucoup de temps. Les coûts des éléments de coffrage, enduit, travaux de menuiserie et de finition sont plus élevés d’environ 20-30%. Il y a beaucoup de gravats, de poussière, de bruit, de saletés lors du bétonnage, du soudage, de la démolition du coffrage de l’escalier. Le séchage, la pose d’enduit ou de revêtement et le traitement de surface prennent de longues semaines.